The Future in a Construction. WorldWide.

JOJ

JOJ

Les organisateurs des prochains JOJ font rapport à la 36ème session du CIO

La Session du Comité International Olympique (CIO) a ratifié aujourd’hui l’accord conclu entre le Sénégal et le CIO portant sur le report à 2026 des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar 2022. La proposition, laquelle a été approuvée par la commission exécutive deux jours plus tôt, avait été formulée au début de cette semaine par le président du Sénégal, M. Macky Sall, lors d’un entretien téléphonique avec le président Thomas Bach et à l’issue d’échanges approfondis sur le sujet.

Le report de Dakar 2022 permet au CIO, aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) et aux Fédérations Internationales (FI) de mieux planifier leurs activités, fortement affectées par le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les reports des grandes compétitions sportives internationales qui ont suivi, ainsi que par les conséquences opérationnelles et financières de la crise sanitaire mondiale.

Ces derniers mois ont vu des progrès significatifs dans la planification et la préparation des 4es Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été. À la suite de la constitution officielle du comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (COJOJ) en tant qu’entité juridique, des ressources ont été mobilisées et les plans opérationnels sont à un stade avancé, avec l’achèvement et l’approbation du plan d’édition à la fin du mois de juin 2020.

Le CIO et le Sénégal sont conscients que cette nouvelle sera décevante pour de nombreux jeunes athlètes. Les deux parties en appellent à leur compréhension. Cet accord reflète l’ampleur des défis opérationnels auxquels le CIO, les CNO et les FI doivent faire face à la suite du report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. C’est pourquoi, dans l’intérêt des jeunes athlètes, le CIO continuera d’offrir à toutes les FI et Associations continentales de CNO l’intégralité du contenu des programmes éducatifs des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). Cela permettra de conserver les objectifs de cette composante très importante et très appréciée des JOJ, lors des nombreuses manifestations qui seront organisées entre maintenant et 2026, en particulier dans le cadre des Jeux continentaux de la jeunesse.

S’agissant des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Gangwon 2024, le projet, lequel vise à exploiter le formidable héritage des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, continue de progresser. Un groupe de travail spécial JOJ a été créé au niveau national. Il est composé de représentants du CNO de la République de Corée, de la province du Gangwon et du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Le comité d’organisation des JOJ devrait être formé d’ici la fin 2020.

L’élaboration du plan d’édition a débuté et Gangwon 2024 entend tirer parti des activités de la Fondation en charge de l’héritage de PyeongChang 2018 pour mettre en place un plan d’action et de mobilisation précoce grâce à divers programmes axés à la fois sur le sport et l’éducation.

JOJ

LE BASEBALL À CINQ S’INVITE AUX JOJ

Suite à l’intégration du baseball à cinq au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar 2022, nous nous intéressons de plus près à cette discipline urbaine en plein essor et axée sur les jeunes.

Les JOJ ont toujours constitué un terrain d’essai pour de nouveaux formats d’épreuves passionnants.
Du basketball 3×3 au hockey à cinq, en passant par les épreuves par équipes mixtes qui voient concourir ensemble des athlètes masculins et féminins, les JOJ ont présenté toute une série d’innovations depuis leur lancement en 2010, et la prochaine édition – qui se tiendra à Dakar (Sénégal) en 2022 – ne sera pas différente.

Parmi les nouveautés : la lutte de plage, le taekwondo par équipes mixtes et une nouvelle variante du baseball, le « baseball à cinq ».

« Le baseball à cinq est une nouvelle version du baseball/softball qui se joue à cinq contre cinq, en cinq manches, et ce, n’importe où », explique Riccardo Fraccari, président de la Confédération mondiale de baseball et softball (WBSC). « Cette discipline urbaine plus rapide permettra de jouer au baseball et au softball dans de nouveaux endroits, là où cela n’était pas possible auparavant. »

Un élément clé du jeu est l’égalité des sexes, avec des équipes composées de joueurs masculins et féminins, ce qui correspond parfaitement à l’objectif des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Ce sera une première pour un sport d’équipe aux JOJ : il n’y aura pas de médailles pour les hommes et les femmes mais seulement pour les équipes mixtes. Lors de la première Coupe du monde junior de baseball à cinq de la WBSC, qui doit se tenir au Mexique en décembre prochain, les équipes de huit joueurs seront composées d’un nombre égal d’hommes et de femmes, avec un minimum de deux joueurs de chaque sexe sur le terrain en même temps.

Dakar 2026, JOJ

L’ESPRIT D’ÉQUIPE DU TAEKWONDO À LA CONQUÊTE DES JOJ

À un peu plus de deux ans des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’été de Dakar 2022, découvrons l’une des nouvelles épreuves qui figureront pour la première fois au programme des JOJ : l’épreuve de taekwondo par équipes mixtes.

We connect expertise across services, markets, and geographies to deliver transformative outcomes. Worldwide, we design, build, finance, operate and manage projects and programs that unlock opportunities.

Du basketball 3×3 au hockey à 5 en passant par les épreuves par équipes mixtes, les JOJ ont toujours été le terrain de jeu de prédilection de bon nombre de nouveautés sportives parmi les plus passionnantes ces dernières années.

La prochaine édition des JOJ d’été – à Dakar, au Sénégal, en 2022 – ne dérogera pas à la règle. Parmi les ajouts qui ne manqueront pas d’enthousiasmer le public, citons la lutte de plage et le baseball à 5 – une variante du baseball dans laquelle des équipes de cinq joueurs s’affrontent en cinq manches.

Autre nouveauté au programme des JOJ : l’épreuve par équipes mixtes en taekwondo qui viendra s’ajouter aux cinq catégories de poids masculines et féminines déjà disputées et qui enchantera le public olympique par sa vitesse, son côté spectaculaire et son action.
L’épreuve par équipes mixtes associera des formes de combat traditionnelles à des rencontres plus « percutantes » de type « tag team » qui ont rapidement séduit les fans de taekwondo.

Opposant les pays entre eux, les combats par équipes se disputent en trois manches. Lors de la première manche, les athlètes, du plus léger au plus lourd, affrontent leurs homologues de l’équipe adverse. Les deux manches suivantes se déroulent selon le format du « tag team », les athlètes rencontrant des adversaires du même sexe (pas de combat mixte) mais de catégories de poids différentes.

Les combats sont rapides, avec des techniques d’attaque spectaculaires et des scores élevés.